GRUPEL
GRUPEL

Entretien avec Raquel Martínez du département d’ingénierie de Grupel

Institutionnel

Raquel Martínez est la coordinatrice des projets et de la qualité chez Grupel, l’une des femmes dans l’ingénierie de l’entreprise, dans un secteur où les hommes prédominent. Forte d’une longue expérience du métier et du secteur, Raquel fait avancer Grupel Energy, en relevant les défis quotidiens et en coordonnant les nombreux aspects de la production de nos solutions énergétiques.

L’ingénieur parle de son quotidien au sein de l’entreprise et de ses expériences dans le secteur, révélant ce qui l’anime et les objectifs qu’elle a pour l’avenir.

 

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Grupel ?

Je travaille chez Grupel depuis presque 12 ans, depuis que Grupel a acheté Cymasa en 2010.

 

Comment est né votre intérêt pour le domaine de l’ingénierie industrielle ?

Eh bien, au départ, c’était dû à ma curiosité – comment et à partir de quoi pouvons-nous produire quelque chose ? J’ai toujours été intéressé par l’industrie et les différentes phases qui composent le développement d’un produit, principalement les phases de conception et de design, mais aussi la phase de production et comment, à ce stade, on cherche des solutions pour optimiser les ressources disponibles.

 

Décrivez brièvement le travail que vous faites chez Grupel.

Ces dernières années, j’ai travaillé dans la gestion de projets spéciaux chez Grupel, ce qui me permet d’être présent à toutes les étapes, en le prenant comme proposé dans le domaine de l’ingénierie d’application et de la vente et en l’accompagnant dans les phases d’ingénierie détaillée, d’achat et de production. De même, je suis en contact permanent avec le client, afin de m’assurer que toutes les démarches que nous entreprenons sont orientées vers sa satisfaction.

 

Quels sont les aspects de votre travail que vous appréciez le plus ?

Pouvoir apprendre de chacun de mes collègues avec qui je partage un projet, quel que soit le département. Et recevoir des commentaires positifs de la part des clients, tant en ce qui concerne la qualité du produit que le service fourni et la relation qu’ils entretiennent avec Grupel.

 

Quels sont les principaux défis auxquels vous êtes confronté dans votre travail ?

J’aime les clients exigeants, je pense qu’ils font ressortir le meilleur de nous-mêmes. Cependant, il y a un type de client que j’aime moins – ceux qui demandent un effort supplémentaire, non pas pour s’assurer que leurs demandes sont satisfaites, ce qui est parfaitement normal, mais pour imposer une solution ou une façon de travailler dont nous savons, grâce à notre expérience de plus de 45 ans dans le secteur, qu’elle n’est pas la plus appropriée ou qu’elle peut même causer des problèmes. Le défi consiste ici à expliquer et à faire voir au client la meilleure solution, ce qui n’est pas toujours facile.

 

Considérez-vous que le fait d’être une femme constitue un défi supplémentaire dans ce secteur ?

Malheureusement, les femmes dans l’ingénierie et dans n’importe quel secteur ont des défis supplémentaires à relever, il y a encore beaucoup de gens qui ne nous font pas confiance au départ. Cependant, je me considère comme un privilégié. Chez Grupel, mes collègues et moi-même sommes appréciés pour le travail que nous faisons, sans avoir à faire un effort supplémentaire pour montrer ce que nous valons, à part présenter les résultats de notre travail.

 

Quels sont les projets que vous aimeriez développer à l’avenir ?

Je souhaite poursuivre le développement de projets pertinents pour Grupel. Explorer de nouvelles applications où les demandes du client impliquent des défis pour nous tous. Analysez-les en examinant chaque point critique avec le respect qu’il mérite, mais avec la certitude que non seulement ils seront réalisés, mais qu’ils seront couronnés de succès.

Partagez ceci sur
Grupos electrogéneos Grupel+Grupel - Energia de Portugal para o Mundo
Nom*
Entreprise*
E-mail*
Pays*