Industrie 4.0 : impact sur la transformation numérique de Grupel

Institutionnel

Grupel possède un processus de transformation numérique en cours qui nous permet de moderniser notre travail et de le rendre plus efficace en termes de temps et de coûts.

Ce changement dans notre entreprise, accompagne le processus de numérisation de l’industrie mondiale, une ” révolution ” reconnue comme Industrie 4.0, qui apporte de nouvelles opportunités de croissance et d’innovation dans les produits et services, et l’optimisation des systèmes et procédures internes des organisations et des entreprises.

La transformation numérique de l’industrie implique le développement et la mise en œuvre de mécanismes automatisés, la création et la gestion de bases de données ainsi que l’intégration et l’interconnexion de tous ces systèmes entre eux avec internet.

Ce processus, qui comprend l’utilisation de diverses technologies telles que les plateformes en ligne, le « cloud computing » et, entre autres, l’intelligence artificielle, apporte de grands avantages aux organisations qui peuvent rendre leur production plus efficace, qualifiée et innovante.

Aujourd’hui, la grande majorité des produits et presque tous les services sont conçus et/ou produits par des programmes informatiques, et l’intelligence artificielle est responsable d’une grande partie de la production, accélérant et optimisant les processus, et réduisant également leurs coûts.

L’utilisation de machines hautement automatisées, de robots et de l’impression 3D est également bien ancrée, apportant une plus grande précision à divers secteurs, tandis que l’analyse et l’interprétation numériques des données permettent une meilleure traçabilité, tant des matériaux que du processus de production lui-même.

La production d’énergie et la fabrication de groupes électrogènes électriques n’ont évidemment pas été oubliées dans cette évolution. Et Grupel n’a pas fait exception à la règle, car notre principal objectif est de garantir la meilleure expérience à nos clients et partenaires, et de nous développer en tant que marque, en diversifiant et en innovant notre gamme de produits et en offrant le meilleur service possible.

C’est pourquoi nous avançons chaque jour dans le processus d’industrialisation 4.0, en numérisant tous les processus et en améliorant, non seulement les temps, mais aussi notre capacité de production.

Après la création d’entrepôts d’organisation de type ABC afin d’optimiser l’espace de production et de rapprocher le stock des différentes lignes de production, nous avons automatisé le processus d’usinage de la tôle avec la mise en place d’une ligne de production Salvagnini. Cette ligne permet de réaliser la production en deux fois moins de temps qu’auparavant, ce qui permet d’augmenter la capacité de production ainsi que d’améliorer la qualité des produits. La ligne comprend les technologies de pliage et de contrôle des matériaux les plus modernes, ce qui permet d’améliorer considérablement la précision du pliage, le tout de manière entièrement automatisée. En outre, il permet la production de toutes les pièces nécessaires, en maintenant toujours la traçabilité et le statut de production de tous les produits, puisqu’il est intégré au système de gestion ERP de l’entreprise.

En parallèle, nous travaillons à la mise en œuvre du Shop Floor Management, dans l’unité de production, qui nous permet de réduire les temps de traitement et d’améliorer notre efficacité, ainsi que d’assurer la traçabilité et la supervision de l’ensemble du cycle de production, en intégrant et en reliant tous les processus de production à des outils commerciaux et logistiques.

Une usine numérisée apporte des améliorations significatives pour toutes les personnes concernées, des employés à la direction.

Les employés de la production disposent de plus d’outils et d’informations plus claires pour effectuer leur travail plus efficacement ; les ingénieurs ont une vue en temps réel du fonctionnement et de l’état des machines et peuvent se concentrer sur la planification sans avoir à se préoccuper d’autres tâches ; les superviseurs et les gestionnaires peuvent voir les problèmes plus facilement et se concentrer sur leur résolution ; et d’autres domaines, tels que l’administration, les ventes, la logistique, la chaîne d’approvisionnement et le marketing, bénéficient également de ce lien entre les processus et les départements.

En dernière analyse, les principaux bénéficiaires de l’industrie, les clients, en sortent également gagnants, avec des produits et des services mieux adaptés à leurs besoins, plus efficaces et plus innovants.

Partagez ceci sur